L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Questions-Réponses » Vendre ou échanger des liens ?

Vendre ou échanger des liens ?

Article écrit le | 2 mars 2011 | Pas encore de commentaire

On retrouve sur internet beaucoup d’articles sur l’achat de liens et le risque éventuel en cas de fraude constaté par Google, mais si des personnes sont prêtes à acheter des liens, il faut bien que d’autres soient disposées à en vendre.

Un de mes stagiaires (son site sur son agence de voyage commence à décoller en terme de trafic suite au travail forcené de son propriétaire) s’est fait approcher par un site de location de voiture, pour qu’il établisse un sur son site vers le leur.
Par mail, mon stagiaire lui a demandé quelle était la procédure qu’ils envisageait pour placer un lien.en suggérant un échange de bons procédés : un petit rédactionnel, avec un logo avec la même chose de l’autre coté.
Réponse du demandeur : Google interdit l’échange de lien, mais 50 € ça passe ?
Réaction première: Ca vexe, foutage de gueule intégral. Ensuite : 50 € pourquoi ? Pour un lien obscur (pour ce prix là, je lui apprends même à mettre l’attribut no-follow) dans un article avec un petit rédactionnel, pour quelle durée ?
Se pose le problème donc le problème de la vente de liens « en amateur » (sans passer par une agence, comment quantifier le prix du lien vendu.

Quelques pistes :
Le faire de bon cœur, sans arrière pensée. Privilégier l’échange de liens (même si la technique est prohibée par Google), par une approche claire. Je ne vois pas en quoi un échange de liens judicieux sur des thématiques proches, avec un bon rédactionnel peuvent nuire à votre référencement, ca reste dans le domaine du gratuit.

Estimer la valeur d’un lien :
Connaître le montant de tel ou tel mot clé (qui servira d’anchor text), un petit tour sur semrush s’impose, même si la valeur qui vous sera annoncée ne concerne que l’anchor text proprement dit, pas de prise en compte de la valeur du site.
Etre au niveau avec les Google Analytics pour pouvoir suivre le truc et éventuellement renégocier le deal d’ici trois mois.
Bref faire en sorte que chacun y trouve son compte et ne se sente pas lésés, mais ça normalement, c’est le propre de tous les contrats commerciaux.

Maintenant, il existe sûrement d’autres solutions, sans passer nécessairement par des centrales de publicité. Quelles solutions privilégiez vous ?

Google+-

Commentaires