L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Création de site » Marketing web 2.0 adapté à votre site Internet

Marketing web 2.0 adapté à votre site Internet

Article écrit le | 28 février 2009 | Pas encore de commentaire

Rappel des épisodes précédents : «  »Le comprend des étapes qui précèdent la vente (identification, séduction, conquête) et d’autres qui lui sont postérieures (livraison, garantie, services post vente) tout aussi utiles pour la conservation des clients. Pour être efficient, votre site doit permettre, lui aussi, de remplir un maximum de ces tâches. »
Mais quid depuis l’avènement du
En effet, le Web 2.0 a transformé toutes les relations humaines numériques (sites communautaires, échange en temps réel) les modes de consommation (achat en ligne, dématérialisation de la vie courante), les méthodes de travail (travail à distance, ouverture sur l’ensemble de la planète).
Dès lors, il s’agit d’un nouveau modèle qui semble s’imposer, un modèle qui se joue des systèmes (économiques, politiques,…) existants, un modèle qui repose sur tous ces outils dématérialisés et qui permet une prise de conscience de tous ses consom’acteurs, sans que les responsables politiques puissent s’y opposer !
Le dernier acteur politique qui a su utiliser ce modèle a vu son chemin pavé de réussite : Barack Obama, grâce à l’organisation et la gestion optimisée d’un fichier qualifié (on parlerait de 180 millions d’électeurs potentiels avec une indication de leur tendance politique, de leur revenus) a su se doter d’un atout plutôt efficace (emprunté à Ségolène Royal 😉 ).
Le web – par le biais de ses acteurs – devient un nouveau mouvement social, il est certes mal défini, à vrai dire, on ne connait rien de ces consom’acteurs (quelles sont leurs intentions à ce moment précis, quels sont leurs modes d’action, que peut être le facteur déclenchant d’une action et quelle sera la portée de cette action )
Ce flou protège ces consom’acteurs, comment peut on influencer, manipuler ce que l’on a pas identifié ?

Comment ces acteurs agissent sur le monde économique : de multiples expériences sont lancées pour renouveler le modèle économique actuel en crise en prenant en compte désormais des réalités que l’économie traditionnelle avait, jusqu’à présent, négligé : écologie, commerce équitable…
Il ne s’agit donc plus de se placer par rapport à une offre que l’on connaît et que l’on maîtrise mais se situer par rapport à une demande en aval que l’on soupçonne, la mise en place d’un site web cohérent commence par la définition d’un projet viable en passant absolument par la validation de la cible.
Cette évolution du web est également une fantastique pépinière pour ceux qui veulent tenter l’aventure de la création d’une entreprise : dans ce laboratoire expérimental ouvert à tous, le concept prime dans un monde où la fluidité des échanges ne semble pas affectée par les crises que traverse l’économie. Le pragmatisme quant à la prise en compte des résultats, fait et défait de nombreuses entreprises virtuelles tous les jours.
Le développement de l’ marchand nous montre cette révolution socio numérique en marche :

Une facette de cette révolution est le développement de tout un tas de petits businesses sur internet, petites entreprises qui agissent à visage découvert « for profit » dont la prestation de base est gratuite, seuls certains services à forte valeur ajoutée seront payant par la suite, ces suppléments sont souvent à la carte : durée, portée, niveau.
Ce nouveau marketing d’appel et de promotion part d’un constat simple: il y a des besoins primaires qui faut satisfaire gratuitement, alors que le modèle traditionnelle qui repose sur le principe de « Faire de l’argent en faisant tout payer, avec toute une série d’options et une configuration parfois nébuleuse pour éviter de faciliter les comparaisons » s’oppose encore à ce modèle.
Mais les consom’acteurs, qui baignent dans ce phénomène de gratuité (avec des valeurs moins reconnues : la propriété intellectuelle par exemple) poussent les entreprises traditionnelles à évoluer vers ce nouveau business model.
Est-il temps de changer de modèle économique, et de modèle de relation avec les consommateurs , on manque hélas de recul pour savoir si ce type de modèle est rentable.

Le web 2.0 devient en quelque sorte une facette open-source de l’économie mondiale, il polarise beaucoup d’énergie (il semble beaucoup plus simple d’être politiquement – syndicalement – socialement -actif sur internet que dans la vie réelle), de plus en plus de passerelles vont se créer pour rapporter quelques unes de ces parcelles d’énergie dans la vie réelle.

Google+-

Commentaires