L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Création de site, Internet, Méthode » Concevoir un site efficace avec WordPress : les premiers réglages

Concevoir un site efficace avec WordPress : les premiers réglages

Article écrit le | 4 novembre 2008 | Pas encore de commentaire

Avant même de publier votre premier article sous WordPress, vous allez devoir procéder à quelques petits réglages, qui vont vous permettre d’optimiser grandement le référencement de votre site.

Nous allons d’abord définir l’identité de votre site, puis ensuite concevoir les permaliens, pour enfin voir quels sont les utiles à rajouter à votre blog.

L’identité de votre site : lors de la création de votre site, vous avez défini le titre de votre blog (si, si), pour le retrouver une fois que vous êtes sur le back office (www.votresite.com/wp-admin) vous cliquez sur l’onglet réglages pour accéder directement aux options générales de votre site. Sur cette page, vous pouvez notamment définir :

  • Le titre de votre Blog : Généralement c’est le Nom de société
  • Le slogan : ici tout est dans l’art de résumer en quelques mots la finalité de votre site, l’accroche du site

Ces deux champs doivent être remplis soigneusement avec une reprise des vos mots clés, ces phrases sont les plus compliquées à définir, en dire le maximum en un minimum de mots, bien choisir sa direction pour ne pas se tromper de cible, mais vous êtes censés connaître votre société et son activité, à vous de vous faire reconnaître correctement sur Internet.

N’oubliez pas de cliquer sur enregistrer les modifications en bas de la page avant de passer à autre chose.

Un permalien est une façon d’afficher l’URL de votre page, par défaut, pour un article que vous publiez, WordPress utilise http://www.votresite.com/?p=123

Pas très sexy, et surtout complétement inadapté pour un bon référencement, heureusement, vous avez la possibilité de définir d’autres options, celles qui sont proposées par défaut ne sont pas, à mon avis,  efficaces, par contre vous pouvez définir une structure personnalisée avec votre propres marqueurs, et là ça devient carrément intéressant.

En partant du principe que vous avez compris que le contenu de votre site s’articulait entre les catégories et les tags, vous allez pouvoir définir la conception de votre propre url pour qu’elle soit le plus parlante possible, toujours dans l’optique de renforcer l’indice de pertinence du contenu de vos articles, il peut être intéressant de signifier à vos visiteurs dès la lecture de l’URL que l’article qu’ils vont lire s’incrit dans une catégorie plus large par exemple : dans ce cas, vous n’avez qu’à coller /%category%/%postname%/%post_id%/ dans l champs dédié à la structure personnalisée. Ce qui permettra à l’url de la page d’être constituée :

  1. De la catégorie à laquelle appartient l’article
  2. Du titre que vous aurez défini ou modifié dans votre pages
  3. d’un nombre généré directement par WordPress pour éviter le doublonnage (au cas où 2 articles auraient la même catégorie et le même titre

En procédant ainsi, vous avez, pour l’ensemble des articles de votre blog, procédé à une augmentation de la fréquence d’occurrence de vos mots clés, ce qui sera grandement bénéfique lors de l’analyse de ces pages par Google et les autres moteurs de recherches.

Attention, faites bien votre choix avant de vous lancer dans la création de votre contenu, car une fois que les URLs auront été indexé par Google et les autres moteurs de recherches, il est hasardeux de modifier les permaliens, sinon en ayant recours à postériori au plugin Redirection

Vous pouvez aussi perfectionner le système en installant le plugin All in One SEO

Google

Ce que Google précise sur la structure des sites au sein de son Search Engine Optimization Starter Guide :

Testez la structure de vos URLs

Créer des catégories et personnaliser les noms de vos documents ne vous aide pas seulement à tenir votre site mieux organisé, cela peut également permettre une meilleure indexation de ces documents par les moteurs de recherches. De plus, ce faisant vous allez créer des urls plus compréhensibles, plus lisibles pour ceux qui veulent faire des liens vers votre contenu. Les visiteurs peuvent être rebutés par des urls très longues, codées selon votre convenance contenant peu de mots reconnaissables.
Des urls longues et codées peuvent être source d’erreur et rebutantes à la lecture. Le visiteur de votre site n’a que peu de chance de se souvenir et de réciter ce type d’url donc de créer un lien vers elles. De plus, si certains paramètres de l’url sont rebutants, les utilisateurs risque de ne pas en tenir compte et de ce fait établir un lien incorrect.

D’autres utilisateurs voudront sans doute faire un lien vers votre page en l’utilisant directement comme <anchor text>. Si votre Url contient des mots significatifs, vous apportez à vos visiteurs et aux moteurs de plus d’informations sur votre page que si votre urls ne contient que des paramètres ou code.

Enfin, souvenez-vous que l’URL vers un document est reprise par les pages de résultats de Google, en dessous du titre du document et du contenu du snippet. Comme pour le titre et pour le snippet, les mots faisant partie de la requète apparaîtront en gras.

Google sait crawler tous les types de structures d’url, même si ces dernières sont complexes, mais perdre un peu de temps pour simplifier vos urls pour vos visiteurs et les moteurs de recherche peut vous aider.

Certains webmestres essayent de compléter cette écriture d’url par une ré-écriture de leurs Urls dynamiques en urls statiques, alors que Google est capable de gérer les urls dynamiques. Nous attirons votre attention sur le fait que la ré-écriture d’urls est une procédure complexe et que si elle est faite incorrectement, peuvent se poser des problèmes de navigation sur votre site. …

Du bon usage pour la structure d’url
Utilisez des mots dans vos urls – Les Urls contenant des mots renforcent la pertinence du contenu de votre site et la structure est plus lisible ce qui facilite la navigation de vos visiteurs sur votre site. Ces Urls se retiennent plus facilement ce qui peut les inciter à faire des liens vers votre contenu

Evitez :

  • D’utiliser des urls longues avec des paramètres et des sessions IDs
  • De choisir des noms de page génériques comme page1.html
  • D’utiliser avec excès dans votre url ses mots clés.

Créer une structure de répertoire simple – Utilisez une structure qui organise bien votre contenu et qui permet à vos visiteurs de se situer correctement lors des visites sur votre site. Essayez d’utiliser la structure de vos répertoires pour impacter le contenu de ce qui sera lisible à cette url.
Evitez :

  • D’avoir une arborescence trop profonde de type : /dir1/dir2/dir3/dir4/dir5/dir6/page.html
  • D’utiliser des noms de répertoire sans rapport avec leur contenu

Evitez les urls multiples pour accéder à une même page – Afin d’éviter que les visiteurs de votre site puissent établir vers une même page des liens en utilisant différentes versions d’url (ce qui diluera la divisera du contenu de cette page entre toutes ces urls), mettez l’accent sur un type d’url unique pour votre structure de site et pour les liens internes. S’il se trouve que l’on puisse accéder à vos pages par de multiples urls, une bonne solution est de mettre au point une redirection de type 301 pour les format d’urls qui ne sont pas conformes au type d’url que vous avez choisi de mettre en avant.
Evitez :

  • D’avoir des pages des sous-domaines et de la racine qui permettent d’accéder le même contenu (par exemple : domaine.com/page.htm et sous-domaine.domaine.com/page.htm)
  • Pour les urls internes, avoir certaines urls qui tiennent compte du www. et d’autres non.
  • Garder la même casse (majuscules ou minuscules) pour vos urls (beaucoup de visiteurs préfèrent les minuscules, plus facile à retenir).

(article mis à jour le 18/11/09)

Google+-

Commentaires