L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Méthode, Rédaction Web » 10 réflexes rédactionnels pour pallier la difficulté de lire en ligne

10 réflexes rédactionnels pour pallier la difficulté de lire en ligne

Article écrit le | 15 septembre 2009 | Pas encore de commentaire

La lecture sur écran est un phénomène récent, tout le monde s’accorde à dire que les lecteurs liraient 25 % moins vite sur écran que sur papier. Avec la progression de la technique (écrans plus performant, meilleure définition graphique) et l’évolution des habitudes : développement de la lecture sur support numérique (moniteurs, PDA, téléphone portable), immédiateté et volatilité de l’information, renoncement au papier… la lecture du écran est devenue incontournable. Des précautions de rédactions vous permettront de choyer votre visiteur.

Selon Jakob Nielsen ( expert dans le domaine de l’ergonomie et  de l’utilisabilité des sites Internet), les internautes ne lisent plus mots à mots en ligne, mais ils scannent les pages.

Cela s’explique par l’afflux d’informations correspondant à une requête sur Internet inversement proportionnel au temps que l’internaute peut passer à classifier les sources d’information en repérant rapidement les éléments importants.

Jacques Nielsen fait état de plusieurs contraintes que tout rédacteur de site doit respecter s’il veut être (bien) lu :

  • La lecture sur écran est plus fatigante que la lecture sur papier
  • L’internaute aime se sentir actif, la lecture doit être conçue comme un échange, il faut limiter l’impact négatif de la contrainte d’une lecture uniquement passive.
  • Pour un thème donné, votre page fait partie d’un florilège (le nombre de résultats donnés par le moteur de recherche), il faut donc se démarquer le plus rapidement possible (création d’un snippet performant).
  • Le temps de l’internaute est compté : il faut toujours faire plus vite.

Pour tirer avantage du « scann visuel » , il peut être bon de :

  1. Résumer et expliquer clairement le but d’un site dès la page d’accueil.
  2. Informer dès les premières lignes : le chapô doit être le parfait résumé de l’article et offrir le plan et les grandes lignes de la conclusion de l’article.
  3. Situer son article dans le temps et dans l’espace, si Internet n’oublie rien, l’obsolescence guette votre , bornez et définissez dès la création. Précisez également dans quelle synergie, dynamique, courant de pensée se situe votre réflexion.
  4. Offrir un contenu adapté aux besoins de l’utilisateur, bien avoir défini la et respecter ses désidératas
  5. Donner prioritairement des réponses brèves aux de votre contenu.
  6. Maintenir une approche minimaliste
  7. Offrir un maximum de contenu compréhensible.
  8. Quelle que soit la longueur et la complexité d’un contenu, il faut capter le lecteur à son premier passage, le « prendre par la main » et le mener jusqu’à la fin de l’article
  9. Faire ressortir les éléments importants (une balise H1) pour inciter le lecteur à persister dans sa lecture.
  10. Travailler son maillage interne pour entrainer votre lecteur une page plus loin.
Google+-

Commentaires