L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Méthode » Relecture et correction d’un article sur votre site

Relecture et correction d’un article sur votre site

Article écrit le | 8 avril 2009 | Pas encore de commentaire

Vous devez toujours relire et corriger votre document.

Aujourd’hui avec le développement des CMS (Content Management System), chaque rédacteur a la possibilité de mettre du sur Internet « à la volée ».
Pour un thème qui m’est cher, les idées maîtresses vont vite être définies. La vitesse d’exécution va de paire avec le système.

Si j’évoque, en plus :

  • les endroits hors bureau (la gare, le train, un café, …)l
  • les moments inappropriés(entre deux rendez-vous, en urgence juste avant de partir en week-end…)
  • les méthodes « exotiques » (un smartphone, le PC d’un collègue…)

la relecture et la correction deviennent une nécessité.

Un petit passage par un logiciel de traitement de texte vous permettra d’éliminer les fautes d’orthographe (même s’il existe des plugins pour le faire directement en ligne). Attention si vous passez par Word, ne copier-coller que le texte dans votre éditeur de site et exclure toutes les balises, le plus simple étant un simple passage par le bloc-note.

La dernière relecture concerne l’ultime version de votre article mis en forme, celle qui est présente sur votre site avec le style du site, juste avant de le mettre définitivement en ligne.
L’idéal est de demander à une autre personne de le faire également. Il y a beaucoup d’erreurs qu’à force de relecture, je vais laisser passer, alors que pour un œil neuf, les erreurs éventuelles seront évidentes .

Proposer un texte mis en forme à la relecture vous permettra d’avoir un premier retour (feedback) de la part de votre correcteur.

Autre petit truc, lors première relecture d’un article conçu par un collègue ou un stagiaire, je ne m’attache qu’aux mots en gras dans le texte. Une trentaine de seconde pour lire en diagonale et déterminer si l’ensemble de ces mots mis en évidence relaient bien les idées maîtresses du site. Après je pousse plus loin l’analyse.

Je croyais jusqu’à présent ne pas être trop concerné par ce problème, un ami (plutôt perfectionniste) a bien voulu passer un peu de temps à relever mes fautes ! Quand je vois le temps perdu à corriger à postériori,  je me dis que j’aurai dû consacrer un peu plus de temps pour cette relecture à priori !

Google+-

Commentaires