L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Référencement » Webmasters : Google n’est pas votre ami !

Webmasters : Google n’est pas votre ami !

Article écrit le | 22 juin 2009 | Pas encore de commentaire

Depuis un bon mois, a balancé une série de pavés dans la mare numérique, qui remettent en cause de travail d’ des Webmasters.  Aussi faut-il se poser la question essentielle : Quelle est la position de envers le webmaster/SEO (je ne parle pas que de SEO, car pour moi, il est stupide, d’envisager le de son site sans travailler le contenu).
Quelle est la finalité de Google  :  « organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile » et ce depuis septembre 1998. Avec une petite précision : Google n’est pas un service public, mais une société commerciale.
Pour fonctionner, Google a besoin de créateurs de contenu pour avoir une matière première à indexer. Indexer le fonds et être efficace à l’usage pour donner aux visiteurs de Google les réponses les plus pertinentes possibles.

Mais aux auteurs, webmasters et autres créateurs s’est joint une nouvelle caste : celle des référenceurs. Et dans ce domaine, c’est comme partout, il y a :

  • les bons (ceux qui suivent les règles, font le maximum pour optimiser leur site en avançant en terrain connu avec une démarche globale),
  • les brutes (ceux qui ont tendance à innover et proposer des solutions techniques évoluées pour sortir du lot quitte à exploiter les failles des moteurs)
  • les truands (qui récupèrent certaines des techniques surannées ci dessus pour les revendre en prestations douteuses, pour en avoir un aperçu, désactivez votre anti spam !)

Dans la finalité de Google, il est bien précisé qu’il s’agit « d’organiser l’information et de la rendre accessible« , il n’est pas écrit : permettre de diffuser de l’information !
Dans cette relation tripartite, seul l’internaute est le client de Google, et c’est lui qui doit être choyé, c’est lui qui va cliquer sur les annonces Adwords… pas le webmaster.
C’est pourtant bien le webmaster qui permet à Google de donner de l’information, mais voilà, le webmaster  a tendance à être gourmand, il veut la première place, et pour cela, toutes les techniques sont bonnes (pour un temps).
De temps en temps, Google change les paramètres de son algorithme pour permettre à son index d’évoluer et de répondre aux avancées technologiques des brutes.
Et à chaque fois, c’est une tempète dans un verre d’eau ! Avec en toile de fond le leitmotiv : Google est en position de monopole et que tout ce qu’il fait aujourd’hui à l’encontre de webmasters est injuste et indigne ! Bon, on pleure un bon coup, et on arrête le cirque :
Pour faire simple : Google ne peut pas faire autrement que protéger l’intégrité de ses résultats, une  intégrité compromise = autant de visiteurs sérieux en moins = faillite à plus ou moins long terme !
Maintenant, la bonne réaction à avoir, selon moi, est la suivante : pourquoi perdre du temps à vouloir doper les résultats concernant son site dans les moteurs en « bidouillant » alors qu’il s’agit simplement d’être pertinent :

  • Dans la création de son contenu
  • Dans son positionnement au sein d’une dynamique d’information globale : entrants et sortants
  • Dans les moyens mis en place pour promouvoir son site

Dans un monde idéal, Google n’aurait pas besoin d’intervenir, mais c’est sûr qu’aujourd’hui le SEO truand doit se faire des cheveux blancs :

  • Google annonce la fin du nofollow, pas de problème, je passe en javascript,
  • Google annonce que le javascript est maintenant indexable (qu’est ce que je vais faire de mon contenu destiné à leurrer Google)
  • Google améliore l’indexation du flash
  • Google fait la chasse aux liens achetés (paid linking),
  • Google fait du profiling sur les SEO

Le plus amusant dans l’histoire, c’est qu’avec Google Analytics et les outils Google pour les webmasters, tous les truands ont du se jeter à corps perdus dans la gueule du loup !


Avec une croissance du contenu Web exponentielle, composer avec les est une exigence, le référencement est devenu aujourd’hui un art !
…et la sur-optimisation un gros risque !

PS: J’aime à dire en formation que le référencement est une conséquence heureuse de la bonne réalisation d’un site et qu’en aucun cas, ce ne doit être l’objectif du site.

Si vous éditez un site et que vous n’avez pas les moyens de travailler avec un bon référenceur : pour tout ce que vous voulez mettre en place, il y a une technique infaillible pour évaluer le risque :

  • Mettez-vous en place cette technique pour vos visiteurs ?
  • Voulez-vous, par le biais de cette technique, surtout grappiller quelques places sur Google ?
Google+-

Commentaires