Optimiser votre référencement peut vous conduire en prison

Etre le premier sur une requête concurrentielle peut vous apporter quelques ennuis, surtout si vos visiteurs confondent votre site avec celui d’une marque.

Telle est la mésaventure qui est arrivée aujourd’hui à l’un de mes stagiaires le plus studieux. Dans le cadre d’une formation qui a abouti à la création du site internet de son agence de voyage, nous avons cherché particulièrement à optimiser son contenu pour des requêtes telle que nom d’une (compagnie aérienne ou Tour Opérateur) + Paris

Crédit photo : http://www.starringthecomputer.com

Il reçoit donc aujourd’hui un coup de téléphone de la Gendarmerie, où on l’informe qu’un visiteur de son site a porté plainte contre lui pour utilisation frauduleuse de sa carte bleue. Pas de réservation en ligne directe possible sur son site donc problème ! Et on s’aperçoit que pour la requête Go Voyages Paris sur , Paradox – Voyages arrive particulièrement bien placé (gros impact de Google Map sur le ). On en déduit que les visiteurs qui ne savent pas lire confondent son site avec celui de Go Voyages, et que même les gendarmes se font prendre au piège (ils auraient testé la recherche dans plusieurs gendarmeries et le résultat aurait été similaire)

Cette (petite) réussite de positionnement apporte cependant son lot de tracasseries : en effet, il est chronophage pour l’équipe de Paradox de devoir répondre aux clients de telle ou telle compagnie qui ont réservés directement sur les sites de ces compagnies sans passer par cette agence de voyage traditionnelle ! Le service client de ces compagnies serait-il inaccessible ?

Paradox – Voyages n’est pas Go Voyages (pas encore), et pour l’avoir testé, le service client de l’équipe de Claude Schenck est exemplaire !

Et pour pousser un peu plus le coup de pub : Paradox Voyages vous offre un vol sec Aller/Retour (taxes comprises, sans frais caché) Paris-Los Angeles ou Paris – Miami à la seule condition que vous racontiez un bon plan voyage !

Donnez une note

9 thoughts on “Optimiser votre référencement peut vous conduire en prison

  1. La marque Go Voyages (et des différents tour operator) est certainement déposée, il est légal de se référencer en l’utilisant ? En tout cas c’est pas une chance de recevoir les plaintes des clients insatisfaits de ces agences de voyage en ligne !

  2. A partir du moment où une agence de voyage intègre un réseau de tour opérateur, il va de soit, que l’agence a le droit d’utiliser la marque et les visuels pour prôner la qualité des produits revendus. Maintenant, le souci principal pour les sites des tours operator se situe au niveau de la facilité de trouver les coordonnées téléphoniques d’un quelconque service client

  3. Quelque soit le contexte, l’utilisation d’une marque déposée (cf base marques de l’INPI) dans des mots-clé est interdite, sauf à en être le titulaire OU de présenter une autorisation provenant de ce titulaire.

    Sauf clause contractuelle explicite, je doute que le simple fait d’être distributeur de telle ou telle marque donne le droit de l’inclure dans ses propres mots-clé de référencement…le mieux me semble de l’éviter

  4. En l’occurence, il ne s’agit pas de référencement à proprement parler ! Pas de mentions surrabondantes dans le contenu, et travail dans le respect du contrat liant un tour opérateur à une agence de voyage. Il s’agit ici juste d’une inscription dans Google Adresses avec notifications des marques

  5. Bonjour,
    Attention aux personnes que tu traites de stupides, il s’agit ici de représentants de force de l’ordre qui n’ont peut être pas la culture internet requise 😉

  6. Déjà que bien des gens qui travaillent dans le monde du net n’ont pas la « culture internet requise » (je ne vise personne en particulier mais je sais de quoi je parle 😛 ), il est clair qu’il ne faut pas demander l’impossible à des gens qui ne sont pas du milieu…
    .-= Laurent´s last blog ..Windows Phone 7 – nouveau terrain de jeu pour le Xbox live =-.

  7. Je n’avais pas entendu parler de cette histoire, mais c’est vrai qu’il faut se méfier.
    D’autant plus depuis septembre et depuis que l’on peut utiliser des noms de marques dans nos campagnes Adwords.
    Je pense que beaucoup de personnes doivent oublier qu’il existe toujours une clause de non concurrence à ce propos!
    .-= Matt´s last blog ..Scénarios airsoft exemple Déroulement d’une partie =-.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *