L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites

Conseils et Formation pour créer votre site et assurer son référencement

L'Atelier Informatique – Référencement – Création de sites Rotating Header Image
Vous êtes ici: Accueil » Référencement » 7 drapeaux rouges pour indiquer à Google vos manipulations SEO

7 drapeaux rouges pour indiquer à Google vos manipulations SEO

Article écrit le | 16 juillet 2009 | 1 commentaire

Etre identifié par comme un fin tacticien SEO est aujourd’hui synonyme d’une agression envers le moteur de recherche : quels indices -présents dans vos sites – révèlent à votre penchant criminel pour le SEO (Search Engine Optimization).

J’avais déjà évoqué dans un article précédent l‘attitude désormais agressive de Google envers les spécialistes SEO et sa tendance à se lancer dans le profiling.
Cet article est la traduction de 7 Red Flags that Reveal to Google You’re an SEO Criminal – Avoid Theese! écrit par Gyutae Park et il liste 7 faisceaux d’indices qui (pourraient être retenus) par Google pour ouvrir votre casier judiciaire :
[Début de la Traduction]
Google a tendance à considérer le SEO comme une pratique à haut risque et fait son maximum pour neutraliser toutes techniques de sur-.
Si on peut pas blâmer Google d’œuvrer pour sa pérennité, on ne peut pas laisser dire que le SEO est une atteinte criminelle à l’algorithme de Google.
Google a mis en place de nombreux systèmes et filtres pour neutraliser ces techniques et maintenir sa qualité de service.
Avant d’entrer dans le vif du sujet : il s’agit de rester « sous le radar » et éviter le drapeau rouge ! (En formule 1 on parle de drapeau noir), votre ignorance relative des techniques SEO pourra plaider en votre faveur aux yeux de Google ! La dernière chose dont vous avez besoin, c’est d’attirer l’attention des ingénieurs de Google.

  1. Etre une « Grande Gueule » au sujet des tactiques SEO : ne pas rester humble et crier sur les toits que l’on a mis en place une technique ou des astuces SEO efficaces qui vous permet de réaliser de gros profits
  2. Des sites qui sont liés forment une cible plus facile à atteindre : Google a accès a tout un tas d’informations sur vos sites (Whois, IP, Analyse des backlinks –chez eux la commande link: n’est peut être pas bridée). Si Google vous soupçonne, il n’aura aucun mal à établir la cartographie de votre réseau, pour vous en donner un aperçu jetez un coup d’œil à Spyonwe
  3. La sur-optimisation du site pour 2 ou 3 mots-clés. Google est particulièrement attentif à cette démarche agressive.
  4. Une démarche de netlinking inapropriée : Il s’agit de neutraliser toute forme de manipulation,
    1. Trop grand nombre de liens obtenus trop vite
    2. Trop d’anchor text similaires
    3. Pas de liens vers les pages profondes de votre site
    4. Un trop grand nombre de liens entrantsde mauvaise qualité
    5. Trop de liens réciproques
    6. Des liens situés dans les sidebars ou les pieds de page
  5. Le pagerank sculpting avec l’attribut nofollow : selon Google, l’utilisation du nofollow est devenue  une pratique ni utile, ni recommandable. Le lien véhicule le PageRank et ne doit pas être entaché
  6. L’achat ou la vente de liens : depuis 2007 Google a déclaré la guerre aux liens payants, cette tactique est aujourd’hui encore exploitable à partir du moment ou vous le faîtes intelligemment. Mais une bonne raison d’y renoncer est constituée par la possibilité offerte à vos concurrents de vous dénoncer.
  7. Vous utilisez toutes ces techniques pour maintenir un site sans réel intérêt en tête du classement. Les ingénieurs de Google surveillent de plus en plus la qualité de leur index, maintenir à la tête de cet index un site monétisé mais sans but utile est une preuve criante de votre sur-optimisation SEO, même si cette sur-optimisation a respecté les 6 points précédents.

Le travail de SEO devient de plus en plus difficile et le temps des astuces et manipulations pour obtenir un bon est révolu. Si vous souhaitez encore tricher aujourd’hui, il faut tricher sans avoir l’air de le faire (Ne pas utiliser toutes les astuces). Apportez de la valeur ajoutée à vos visiteurs et restez sous le radar avec vos optimisations. Bien sûr vos sites auront moins de traffic, mais celui-ci sera plus qualifié (donc plus de ventes, plus de conversions)
[Fin de la traduction]
En conclusion : Google aujourd’hui nourrit les sites internet en leur apportant du trafic, il paraît insensé de se rebeller et de risquer des pénalités. Toutes ces techniques concernent surtout la sur-optimisation : vouloir obtenir un meilleur classement sur Google que ce que mérite son site en mettant en place des astuces que Google détectera parfaitement à terme.
Gagner simplement del’argent sur Internet en monétisant un site sans réel intérêt  n’est plus de mise, aujourd’hui pour créer un site performant, il vous faudra passer par la définition de votre cible, de ses attentes et des réponses que vous pouvez leur apporter.

Google situe la limite se situe quelque part entre l’optimisation et la sur-optimisation. Maintenant penser que c’est Google qui assure la survie de votre projet sur Internet est une illusion : un site cohérent, pertinent et correctement ciblé sera toujours bien référencé par Google, par contre, c’est aujourd’hui évident qu’un bon référencement n’est pas un objectif valide pour un site internet, ce n’est qu’ une conséquence heureuse .

A l’heure où le Gouvernement Français met un point d’honneur à définir les métiers de l’Internet, comment concevez-vous le ?

Commentaires