Micro-entreprise sur Internet

Avec l’émergence du statut d’autoentrepreneur, je dois faire face à de plus en plus de demandes de stagiaires qui veulent profiter de ces dispositions alléchantes pour se lancer dans un small business.
Initier sa présence sur devient dès lors l’une de leur première préoccupation en matière de communication. Il ne s’agit plus de lancer la start up pour capter un vaste public, mais dans cette période où les gros investissements semblent inaccessibles, chacun peut viser un marché beaucoup plus ciblé.
Les consommateurs se sont tournés, depuis plusieurs années déjà, vers ce marché de multitudes, à dimension humaine, où le choix est plus vaste.
Un site internet devient, dès lors, le point de rencontre entre un vendeur et des acheteurs.
Chose amusante, les futurs entrepreneurs cherchent à se démarquer de l’existant, il s’agit de proposer, par le fonds ou la forme, quelque chose qui n’existe pas encore, ou quelque chose qu’on peut optimiser et spécialiser pour une niche encore plus petite, parce que ces nouveaux acteurs ne se retrouvent pas dans le PI (Paysage Internet) et qu’ils sont persuadés qu’ils ne sont – peut-être -pas les seuls !
Ces catégories hyperciblées étaient, pour des raisons économiques, encore négligées par les grands acteurs du monde économique traditionnel. Si le marché de niche a toujours existé, aujourd’hui avec Internet, chercher à l’atteindre coute de moins en moins cher.
C’est ce qui se passe aujourd’hui, dans le marché de la Culture, avec les majors qui perdent pied, face aux nouveaux modèles micro-économiques. Cette mutation est en train de se transposer dans les autres secteurs économiques.


Créer un site est devenu aujourd’hui plutôt simple
, créer une identité numérique un jeu d’enfant, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Small is beautiful

Donnez une note

4 thoughts on “Micro-entreprise sur Internet

  1. une bonne nouvelle, mais le régime d’auto entrepreneur n’est pas tout à fait un régime social . c’est une sorte d’aide pour monter une micro entreprise plus rapidement avec une fiscalité fixe, environ 23% de taxe globale sur l’activité de service et au lieu de 17 et 12% pour une activité de vente, rajoutant à cela une couverture sociale à payer en plus . c’est une activité idéal pour un job d’appoint.
    .-= Jean´s last blog ..Carrefour Entreprise Sarthe =-.

  2. Je comprends pas bien quand tu parles de « de stagiaires qui veulent profiter de ces dispositions alléchantes pour se lancer dans un small business. », tu veux parler de stagiaires qui travaillent pour toi et qui veulent ensuite se lancer à leur compte ? Merci d’éclairer ma lanterne 😉
    .-= Aurelien´s last blog ..Leave Out All The Rest – Linkin Park =-.

  3. Quand je parle de stagiaires, je ne parle que des personnes pour qui je travaille, des personnes qui décident de se lancer sur Internet et qui ont besoin d’un petit coup de main au départ pour choisir les bonnes options et devenir rapidement autonomes. Pour une fois, ce ne sont pas les stagiaires qui sont exploités !

  4. pour monter une micro entreprise plus rapidement avec une fiscalité fixe, environ 23% de taxe globale sur l’activité de service et au lieu de 17 et 12% pour une activité de vente, rajoutant à cela une couverture sociale à payer en plus . c’est une activité idéal pour un job d’appoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *