Se faire connaître sur Internet – L’exigence d’un contenu cohérent et unique

a multiplié la potentialité de connaître/faire connaître l’existence et la teneur d’un . Avant même de savoir « comment ça marche », tout éditeur de contenu doit savoir que publier sur Internet équivaut à permettre à un individu lambda d’accéder à une somme d’informations dont l’éditeur est la source volontaire.
Ca parait stupide à première vue, mais il m’est arrivé récemment d’avoir affaire à un stagiaire qui devait créer un site internet mais qui ne voulait en aucun cas faire état d’information le concernant.
La volonté de mettre en ligne du contenu n’est hélas pas suffisante, il faut disposer de matière (si possible intéressante au minimum pour les visiteurs qui constituent votre cible, au maximum pour une majorité d’internautes), et enfin cette matière doit refléter une caractéristique propre de votre société, il ne s’agit plus de faire seulement écho d’une information déjà existante.
Ainsi vous allez permettre à un visiteur potentiel de compléter ses informations sur un sujet donné.
Mais si la création d’un site internet est plutôt simple (en apparence) se juxtapose la question du : avoir du contenu bien placé dans les pour une requête donnée. Il n’est pas question ici de satisfaire son égo de compétition mais surtout de permettre à un visiteur de gagner du temps lors d’une recherche d’information sur un thème donné.
Les moteurs de recherche, très inventifs en matière d’algorithme, se confrontent aux créateurs de site (très réceptifs et tout aussi inventifs) pour optimiser l’indexation et offrir une modalité de recherche exhaustive et cohérente. Les uns fixent les règles du jeu, les autres essaient de profiter au maximum de la latitude qui leur reste pour tirer leur épingle du jeu !
Mais c’est le visiteur qui bénéficie de tous les bonus, car il y a une constante : Si le volume d’information sur Internet est en augmentation, il est une composante de la navigation internet qui ne change pas ou peu : le nombre d’articles qu’un internaute peut consulter, pour un sujet donné, est limité. Cette constante, fonction du temps accordé à la recherche et de la complexité des informations recherchées, est hors de portée de l’éditeur du contenu.
Le créateur de contenu sur Internet ne peut qu’aménager (optimiser) son contenu pour favoriser son positionnement et obtenir un trafic qualifié (et mérité) !
Internet est également devenu un outil d’expérimentation pour des pratiques innovatrices (sinon marginales) mais qui augurent de nouveaux horizons et remettent en questions des pratiques que l’on pouvait croire solidement installées.

Donnez une note

2 thoughts on “Se faire connaître sur Internet – L’exigence d’un contenu cohérent et unique

  1. Bonjour,
    C’est vrai que le contenu est point essentiel pour bien placer un site dans un moteur de recherche, mais je ne crois pas que ça suffit, il ne faut pas oublier les titres et descriptions, les backlinks ….

  2. Bonjour et merci de votre intervention.
    Pour vous citer et à mon humble avis : « les titres et descriptions,  » ne sont que mises en forme d’un contenu, et les backlinks, une façon d’insérer votre brique de contenu dans un environnement existant.
    Ensuite, il ne s’agit pas de placer un site dans un moteur de recherche (ou alors vous êtes dans le secret des dieux 😉 ) mais de faire en sorte que pour une requête donnée, votre contenu soit favorablement placé !
    Créer le contenu et ensuite l’optimiser (pour une lecture sur écran, pour un meilleur positionnement)
    Les moteurs de recherche peuvent aujourd’hui modifier à loisir leur algo pour perturber toutes les optimisations (dernier exemple avec l’abandon du nofollow, la seule constante reste le contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *