Bonjour, je vous ai trouvé sur Google !

Une prise de contact téléphonique qui fait plaisir : Bonjour, je vous appelle parce que je vous ai trouvé sur
Une conversation qui dure, un rendez-vous qui est fixé et à la fin de la conversation, je comprend que mon interlocuteur ne me parle pas de mon site, mais d’un site ayant relayé un de mes articles.

Et l’on s’aperçoit que les entreprises ont perdu, sur Internet, le contrôle d’éléments marquants de leur identité, du fait de la simplification imposée par » l’hypermédia ».

La marque : sur Google, les logos et marques n’apparaissent plus

Le message : les snippets et même les annonces ne sont que textes réduits et liens

La transparence : pour une requête donnée concernant votre activité et vos produits, des contenus négatifs rédigés par autrui peuvent vous nuire.

Vous avez mis un doigt dans Google, il ne vous reste plus qu’à anticiper les retours et questions de vos clients/partenaires : le tour de force de Google est de mettre en avant des contenus en estompant  les identités, les marques,  les savoir-faire, en laissant la part belle aux relations et aux réputations que d’autres acteurs du web entretiennent pour vous (je ne dis pas gommer pour ménager les susceptibilités).

Et le plus amusant dans l’histoire, c’est qu’on en redemande, et que l’on va rajouter du contenu – optimisé si possible – que Google (et les autres moteurs de recherche) indexera mais que sans avoir conscience des phénomènes , on a de fortes chances de n’être satisfait que de la partie émergée de sa communication, alors que ce qui est sous l’eau peut présenter des surprises.

Deepsound Blog
Donnez une note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *