Rédiger trop vite un article peut jouer des tours

En furetant sur Twitter,  je suis tombé sur un article d’Eric de Presse-Citron concernant l’impact négatif d’une newsletter sur le classement d’un site dans Google. Comme d’habitude sur Presse-Citron, c’est du documenté, toutes les sources sont citées, la réflexion est limpide, bref l’article est parfait. Ce n’est pas du cirage de zeste, c’est un fait !

Sauf que sur Lockergnome.com (le site initial), celui qui se présente comme le « head of the webspam team at  » Matt Cutts himself intervient dans la conversation pour asséner un « your email newsletter’s reputation doesn’t affect your search rankings. See my comment at http://goo.gl/T36YK if you want more detail. »  Exactement le contraire !

Gros manque de bol ou hasard du calendrier, ca rend caduque tout la réflexion et la plupart des commentaires avec.

C’est vraiment un écueil qu’il est difficile d’éviter, d’autant plus lorsque l’on croit tenir un sujet buzzant et qu’y a-t-il aujourd’hui de plus buzzant que les remous causé par le Panda !

Si l’information va de plus en plus en vite, il ne fait pas hésiter à prendre son temps, lorsque l’on croit tenir une polémique et envisager un maximum de tenants et aboutissants, une bonne option est de suivre ses articles (ainsi que la synergie créée) pour voir que l’on est toujours dans le vrai !

Reste donc à attendre les commentaires qui vont infirmer la thèse et surtout relancer la discussion.

Ce serait intéressant de voir M. Cutts intervenir sur intestable.fr pour parfaire les conseils Pandaranol pour sauver Bing

Donnez une note

1 thought on “Rédiger trop vite un article peut jouer des tours

  1. Ah ! celui-là je l’ai pigé tout de suite…
    c’est ça le monde du référencement : personne ne sait vraiment rien mais tout le monde en parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *